Philosophie

Bonjour,

Suite à diverses questions de clients, d'après les retours d'expérience de ces dernières années, ou encore pour expliquer pourquoi je refuse certains produits, je tiens à préciser ici quelques points qui me tiennent à coeur. V.M.


 Je croie fermement en ce que les valeurs humaines ne sont pas négociables, que ce soit dans la vie comme dans le business.

TRANSPARENCE

Certaines personnes pensent que si l'on n'est pas impitoyable en affaires on n'a aucune chance de "réussir", ou que la réalité du commerce nécessite de faire des concessions sur nos principes.

De fait, il est clair que, par exemple, mettre en relation 2 personnes (une partie importante du travail d'agent), fait courrir le risque pour l'agent commercial que le client n'ai pas besoin de lui et préfère faire affaire directement avec le fournisseur. Ce problème est traité par la quasi-totalité les agents (bravo pour les autres), d'une manière qui ne nous satisfait pas :
- l'agent cherche à cacher qui sont les véritables fabricants
- et/ou l'agent propose au client une très faible marge qu'il compense en demandant systématiquement aux fabricants une "marge arrière" (c'est à dire, une commission cachée)

Cette façon de penser le business ne nous convient pas, ne nous paraît pas saine :
- dans chaque cas, cette façon de procéder entrave la bonne communication entre les parties ; or une bonne communication est fondamentale dans ce métier.
- dans chaque cas, cette manière de procéder repose sur du mensonge, direct ou par omission ; or seule une très grande confiance et complicité entre le client et l'agent  permettent d'inscrire la collaboration dans la durée. Cette confiance s'obtient difficilement, résultat de collaborations est fructueuses, mais il suffit de peu pour la détruire, et augmenter les chances de briser cette confiance pour une question d'argent serait de toutes façons un très mauvais calcul. 
- dans chaque cas, cela tend à complexifier le travail et son suivi.

Travailler selon les principes fondamentaux de toute vie civilisée (et notamment honêteté et transparence) ne permet pas de larges marges, c'est difficile, mais cela permet d'avoir le sentiment de faire son travail correctement, et permet de travailler sur le long terme.

ECOLOGIE

C'est le genre de chose qui malgré son évidence, ne sont apparemment pas évidentes pour tous le monde...

Certes, la compétition sur les prix fait que  - dans un monde ou les règles du jeu mises en place par nos gouvernants sont ainsi faites que les pollutions générées par les productions ne sont que partiellement ou pas du tout inclues dans les coûts du produit - la nature n'est pris en compte que lorsqu'elle permet de vendre plus cher.

Certes, l'écologie a, comme tout concept, parfois été utilisé pour justifier tout et n'importe quoi, et ceux qui en parlent dans le business sont parfois aussi ceux qui ont le plus à se reprocher (du style, achetez un 4x4 et nous plantons un arbre !).

Mais enfin, il n'y a rien de plus fondamental que l'écologie. En l'espace de

quelques dizaines d'années, nous mettons en péril l'équilibre des écosystèmes et l'héritage de millions d'années d'évolution. Sans brandir la menace d'une catastrophe climatique ou d'une fin du monde prophétique pour nos enfants, il n'est pas besoin de réfléchir longtemps pour comprendre qu'on doit tenter de rendre une maison aussi propre que lorsqu'on nous l'a prêté. C'est une simple question de bon sens.

A chaque fois que vous avez un choix, lorsque vous nous soumettez des demandes, lorsque vous faites fabriquer des produits pour les vendre, essayez tant que possible d'avoir à l'esprit que même si toute production engendre inévitablement une pollution, ne serais-ce que par l'énergie nécessaire et par son transport, tous les produits ne sont pas égaux dans cette pollution, certaines matières se recyclent plus ou moins bien, nécessitent des prodécés de fabrication créant des déchets plus ou moins nocifs.

Lorsque vous avez le choix, privilégiez les matières écologiques, non toxiques, recyclables).

Certaines usines sont certifiées ISO14001, c'est aussi un plus, même si parfois on a affaire à de faux certificats.

Par ailleurs, si la différence de prix est peu importante, privilégiez une production locale, à proximité, plutôt qu'en Chine (évite une polllution supplémentaire par transport).

Surtout, si vous avez le choix entre un envoi par bateau et par avion, choisissez de préférence l'envoi par bateau, l'envoi par porte-containers consomme très peu par quantité de produit livrés, ce qui n'est pas le cas de l'avion qui est très pollueur.

Sachez également que si faire produire en Chine plutôt que localement contribue à augmenter la pollution par transport, il est possible et souhaitable de contribuer à des programmes de compensation carbonne, cela ne coûte pas si cher. http://www.co2solidaire.org (même si on ne pourra continuer éternellement à planter des arbres sur toute la suface de la terre pour compenser...) 

SOCIAL

J'entends souvent dire que les chinois sont exploités, qu'ils travaillent dans des conditions effroyables, ne gagnent rien et n'ont pas le droit de se défendre. C'est quelque part vrai, surtout si l'on compare avec le train de vie de nombreux employés en France, qui bénéficient de congés payés, de retraites, de congés maladies ou de chômage qui font souvent l'objet d'abus, de salaire minimum de 10 fois le salaire minimum chinois, du droit de paralyser le pays en faisant des grêves musclées. Ici, la plupart des sociétés chinoises ne peuvent pas se permettre autant d'avantages. Ce n'est par les 35h payées 39, ce sont les 60h payées 39 qui sont plutôt la règle. Eh oui, pour s'en sortir, tout le mondre travaile dur. Cela ne signifie pas pour autant que les patrons sont plus exigeants qu'ailleurs, mettent plus de pression sur les employés, ou restreignent plus la liberté. Je ne trouve pas que l'ambiance en Chine soit plus violente ou stressante qu'en France, au contraire. Les consommateurs occidentaux en profitent pleinement, ainsi que le millieu politico-économique chinois. 

Faut-il pour autant, sous prétexte que la situation est difficile, refuser de travailler avec la Chine ? Cela aiderait-il vraiment les employés ? Au contraire, à mon avis, la présence étrangère, tant qu'elle est souhaitée et bien accueillie par le gouvernement, est la seule à même de faire évoluer la Chine.

Grâce aux investissement étrangers massifs, la Chine s'en sort économiquement (ils copient même les très mauvaises habitudes de consommations occidentales), les salaires ont tendance à s'améliorer dans les provinces très exportatrices (notamment lorsqu'il y a manque de main d'oeuvre), l'usage d'internet (source de liberté d'accès à l'information malgré son contrôle strict en Chine) se généralise de plus en plus. Résultat : les chinois sont plutôt optimistes, alors que les français ont tendance à se plaindre malgré leurs richesses et nombreux avantages. Les fruits de ce travail sont très mals distribués en Chine... mais c'est pas beaucoup mieux en France.

Concrètement, ce qu'il faut s'assurer, c'est que la dignité humaine soit préservée, que les gens se sentent libre où ils travaillent, et cela, un simple passage dans une usine permet généralement de sentir l'ambiance, que ce soit de l'usine en général ou de son directeur en particulier...

Mis à jour (Samedi, 10 Avril 2010 12:32)